EIN STÜCK: TSCHECHIEN 2016 (Nouvelles Pièces Tchèques 2016)

22 et 23 juin 2016 à Berlin

Des textes de théâtre contemporains tchèques à Berlin : l’association Drama Panorama et le Centre Tchèque de Berlin organisent un festival de deux jours consacré aux écritures contemporaines tchèques – Ein Stück: Tschechien 2016..

Communiqué de presse PDF

Après un lancement réussi en 2014, le Festival biennal des nouvelles dramaturgies tchèques Ein Stück: Tschechien présentera en juin prochain de nouveaux textes de théâtre tchèques.

Il y a, en République Tchèque, une nouvelle génération d’auteurs/trices dont les textes sont d’une grande pertinence pour l’espace européen, mais qui demeure méconnue à l’étranger. Le Festival de deux jours Ein Stück: Tschechien, organisé par l’association berlinoise de traduction théâtrale Drama Panorama: Forum für Übersetzung und Theater e. V., en coopération avec le Centre Tchèque de Berlin, a pour vocation de combler cette lacune.

Le 22 juin 2016, trois textes contemporains tchèques feront l’objet d’une lecture mise en espace en langue allemande, puis d’une discussion en présence des auteurs/trices. Le deuxième jour du festival, le 23 juin, un théâtre tchèque sera invité à présenter sa mise en scène d’un texte contemporain tchèque au Theater unterm Dach.

Lors des lectures mises en espace, Kateřina Rudčenková sera invitée, une poétesse et autrice de théâtre qui a déjà reçu de nombreux prix (notamment le fameux Prix de littérature tchèque Magnesia Litera 2014). Sa pièce Niekur est un « poème dramatique » sur l’histoire d’amour d’une jeune autrice tchèque avec un poète lituanien renommé et plus âgé lors d’une résidence d’écriture en Allemagne, inspiré par l’opéra parlé de Ernst Jandl Aus der Fremde (De l’étranger). Cette pièce multilingue qui utilise la langue de manière ludique a obtenu le Prix Alfréd Radok.

L’auteur tchèque actuellement le plus joué à l’étranger, Roman Sikora, sera également présent avec sa courte pièce Auf dem Weg zum Sieg (Sur Le Chemin de la victoire) qui sera mise en lecture. La pièce est une commande du Schauspielhaus Graz et interroge, sur un ton amer et satirique, les engrenages de la machine de guerre. Tonda et Alois, deux soldats tchèques de l’armée austro-hongroise durant la Première Guerre mondiale, voyagent en train de nuit, vers le front ukrainien. Leurs expériences de la guerre et leurs rêves secrets les maintiennent éveillés, jusqu’à ce que l’un d’eux révèle à l’autre un souvenir macabre de Thalerhof. En République Tchèque, Sikora est aujourd’hui considéré comme l’un des auteurs les plus politiques ; dans ses pièces, il décrit ironiquement la déshumanisation de la société néolibérale. Ses personnages parlent une langue hachée et artificielle, qui décompose et réinvente les phrases et les idiomes du quotidien.

La jeune autrice de théâtre tchèque Helena Eliášová, lauréate du Prix Evald Schorm, présentera Cyberlove, sa nouvelle « cybercomédie existentielle » qui évoque la porosité du monde réel et du monde virtuel. Dans celle-ci, Hans qui est cyberdépendant tente de modifier le monde grâce à sa maîtrise de la programmation, mais il s’éloigne de plus en plus du monde réel et se met en même temps à grossir. Lorsqu’il parvient à donner réalité à l’actrice porno d’un jeu vidéo, il est définitivement submergé par le monde virtuel. Eliášová fait partie de la scène théâtrale tchèque depuis l’âge de dix-huit ans, elle décrit les conflits générationnels de ses contemporains et se consacre à des sujets tels que la recherche d’identité, l’exclusion ou encore la désintégration des relations interpersonnelles.

Le spectacle invité cette année est Die Anhörung (L’Audition) de Tomáš Vůjtek, dans la mise en scène d’Ivan Krejčí du Théâtre Komorní scéna Aréna d’Ostrava. La pièce transporte le personnage d’Adolf Eichmann à Ostrava pour le confronter aux événements locaux.

Adolf Eichmann est sur le point de rencontrer Dieu. Il est sûr de lui. Face au public, il justifie ses actes à partir de ses souvenirs. Vůjtek juxtapose des déclarations issues du procès Eichmann à Jérusalem avec les discussions joviales d’Eichmann, menées avec Willem Sassen en Argentine. L’auteur transpose « l’histoire » d’Eichmann dans la province tchèque et tisse des liens entre ses actes et ce qui s’est produit à la même époque à Ostrava. Il y a également Vlastička, une femme simple du peuple, qui s’accomode de tous les régimes et y trouve toujours son avantage. Vůjtek exploite également cette thématique à des fins satiriques – c’est ainsi que surgit dans la pièce une parodie étonnante de la conférence de Wannsee. La fin de la pièce se déroule dans le présent et souligne les prolongements de l’antisémitisme jusqu’à nos jours.

Le metteur en scène Ivan Krejčí travaille depuis plusieurs années déjà avec l’auteur dramatique Tomáš Vůjtek. Il met en scène la pièce L’audition (en tchèque Slyšení) avec beaucoup de sensibilité, en dévoilant lentement la situation dramatique et en augmentant progressivement l’intensité de l’action scénique. Les acteurs/trices de la troupe adoptent une gestuelle stylisée et précise, en particulier Marek Cisovský qui tient le rôle principal.

Die Anhörung (L’Audition) a reçu en 2016 le « Prix du Journal théâtral » (Cena Divadelních novin) de la meilleure mise en scène de l’année et a obtenu trois premiers prix lors du prestigieux Prix tchèque de la critique théâtrale (Cena divadelní kritiky) : meilleure mise en scène de l’année, meilleure création d’un texte de théâtre tchèque et meilleur comédien pour Marek Cisovský dans le rôle d’Eichmann. Lors de cette cérémonie, le Théâtre Komorní scéna Aréna a également été élu théâtre de l’année !

Programme du festival

Mercredi 22 juin 2016, 19h30
Centre Tchèque de Berlin, Wilhelmstraße 44/entrée par la Mohrenstraße, 10117 Berlin

Kateřina Rudčenková: Niekur (traduit du tchèque par Doris Kouba)

Roman Sikora: Auf dem Weg zum Sieg (traduit du tchèque par Barbora Schnelle)

Helena Eliášová: Cyberlove (traduit du tchèque par Doris Kouba)

Les lectures mises en espace (parfois proposées dans une version raccourcie du texte) seront suivies d’une rencontre avec le public en présence des autrices et de l’auteur.

Direction des lectures scéniques : Eberhard Köhler

Entrée libre

Le Prix du public du festival sera décerné à l’issue de la soirée.

Jeudi 23 juin 2016, 20h
Theater unterm Dach, Danziger Straße 101, 10405 Berlin

Die Anhörung (L’Audition)
de Tomáš Vůjtek

Par le Théâtre Komorní scéna Aréna, Ostrava, République tchèque
Spectacle présenté en tchèque, avec une traduction simultanée en allemand
Traduit du tchèque par Mirko Kraetsch

Mise en scène : Ivan Krejčí
Scénographie : Milan David
Costumes : Marta Roszkopfová
Musique : Nikos Engonidis
Dramaturgie : Tomáš Vůjtek
Avec, notamment, Marek Cisovský, Petra Kocmanová, Petr Panzenberger, Šimon Krupa.

À l’issue du spectacle, une rencontre avec le public est prévue, en présence des artistes tchèques. Modération : Barbora Schnelle.

Entrée 12 €/8 €. Pour toute réservation, veuillez contacter le Theater unterm Dach : 030 – 902 95 38 17

 

Organisateurs :
Drama Panorama: Forum für Theater und Übersetzung e. V.
www.drama-panorama.com
Tschechisches Zentrum Berlin/České centrum Berlín
berlin.czechcentres.cz

En collaboration avec le théâtre Komorní scéna Aréna, Ostrava

Conception et production :
Barbora Schnelle et Henning Bochert

Festival soutenu par :
Deutsch-tschechischer Zukunftsfonds
Kulturministerium der Tschechischen Republik
Stadt Ostrava
Institut der Künste – Theaterinstitut Prag
Dilia o.s., Agentur für Theater, Literatur und audiovisuelle Künste
Theater unterm Dach, Berlin

Pour plus d’informations : info@drama-panorama.com

cropped-dp_website.jpg
Tschechisches Zentrum_CCBerlin300_400

arena
TuD_Logo_kl
Logo divadelni ustav_kl
theatre_cz

ostrava
Logo Dilia_kl

Logo Zukunftsfonds
kulturministerium

Communiqué de presse du 20.03.2016